Abracadabraaa ! Problème, tu disparaîtras !

« Moi, j’utilise ça, c’est ma-gi-que »
« Moi je fais ceci-cela, et c’est mi-ra-cu-leux »

Les produits « magiques », les soins « miraculeux », les méthodes aux résultats « incroyables »… que d’adjectifs ultra-superlatifs croise-t-on toutes les 4 lignes aussi bien dans les commentaires des groupes de réseaux sociaux que dans certains argumentaires commerciaux (vous savez, ceux qu’on a-do-re ici !).

Allez, Horse Sujets décortique pour vous lapins, chapeaux, baguettes et autre tours de passe-passe !

Trucos-magia-grandes-ilusiones-reveladas

 

Alors, désolée d’avance de décevoir tant d’espoirs et de croyances : à moins d’emmener votre équidé à Lourdes, NON, cent fois non, il n’y a aucun produit miracle !

Qu’il s’agisse d’aliment, de produit de soin, de matériel divers, de méthode, il y a seulement, seulement et uniquement, des éléments adaptés ou non à la situation particulière d’un cheval (et/ou de son propriétaire), et des utilisateurs qui savent ou non comment s’en servir correctement.

Vous l’aurez compris, l’efficience, c’est un ensemble de paramètres réunis.

On fait le tour du propriétaire ?

  1. Un produit adapté.
    Inutile par exemple d’espérer obtenir un résultat convaincant en alimentant un cheval de trait de 900 kg avec un aliment industriel conçu pour un cheval de selle de 500 kg.
    Et un produit se choisit en fonction de multiples critères : caractéristiques individuelles, critères géographiques, particularités environnementales, contraintes du propriétaire ou du soigneur etc.
  2. Un respect des conditions d’utilisation.
    C’est une condition sine qua none à toute efficacité.
    Combien de fois un produit est-il dénigré dans son efficacité alors même qu’il n’est pas utilisé selon le protocole préconisé ?
  3. Une prise en compte de l’ensemble des paramètres jouant sur le problème que l’on cherche à résoudre.
    Par exemple, tenter de soigner une gale de boue, dont la cause principale est l’humidité, sans créer (en parallèle des soins locaux) des conditions permettant au cheval de maintenir ses membres au sec, c’est vouloir manger une raclette sans chaleur pour faire fondre le fromage… Bref : ça ne marche pas (ou en tout cas, c’est beaucoup moins bon) !
  4. Une réponse individuelle.
    Et oui… même si l’on a un produit qui semble adéquat, que l’on suit à la lettre les instructions (même les toutes petites lignes), et qu’on met méticuleusement en place toutes les conditions nécessaires, il demeure un paramètre imprévisible et inévitable : la réaction de l’organisme. Toutes choses étant égales par ailleurs, l’efficacité d’un produit ou d’une méthode variera d’un individu à l’autre. Ce qui implique une capacité accrue d’observation et de réadaptation rapide.
  5. Du temps.
    Oui, la magie, c’est immédiat. Mais puisqu’on se tue à vous expliquer que Clochette est en grève, il va falloir compter immanquablement avec notre ami le temps.
    clochette_sieste
    Une guérison, une adaptation métabolique, une évolution comportementale, une progression dans le travail etc., ça ne se fait jamais, ô grand jamais, du jour au lendemain. Hors cas d’aggravation anormale, quelques semaines, quelques mois, voire plus d’une année sont parfois nécessaires pour observer les effets des mesures mises en place.
    Si elle n’est, pour le coup, elle, pas à la mode du tout, la patience est une vertu, et elle est de mise.

Voilà pourquoi demander des avis aux voisins / copains / autres utilisateurs / contacts virtuels sur le choix d’un produit ou d’une méthode n’a pas nécessairement de sens.
Ce qui convient au poney de Martin-Charles dans le Périgord ne donnera probablement pas le même résultat sur le Trait Comtois de Pétronille dans le Jura, même si leur problème paraît semblable dans sa manifestation.

Alors, comment faire le bon choix ?

Lorsque l’on fait face à une problématique, plusieurs options s’offrent :

witch-stirring-brewSoit on teste (ce qui est fait la majorité du temps). 
Plus ou moins à l’aveuglette. Par élimination. Par intuition. Par réputation.
Ça. Puis ça. Puis, on trouve que « non, finalement, ça, ça ne marche pas terrible ce truc. Tiens, toi, tu utilises quoi ? Ah oui ? C’est magique ? Super, je vais essayer ! »…
Au risque d’en être au même point plusieurs mois plus tard, sans évolution dans le meilleur des cas, avec des effets indésirables (multipliés lorsqu’on a en plus la bonne idée de mélanger les remèdes…) dans des cas moins favorables…

books-2547179_960_720

Soit on se renseigne.
Mais on se renseigne vrai-ment. C’est-à-dire qu’on potasse, qu’on compulse, qu’on s’attarde à trouver des sources fiables (ce qui n’est pas toujours une mince affaire), qu’on croise les informations, qu’on apprend parfois des rudiments de disciplines inconnues (biologie, biochimie, chimie etc.).
Evidemment, cela induit un temps parfois très important à y consacrer, et qu’on n’a pas toujours, ou que la gravité / urgence de la situation ne nous permet pas.

Soit on fait appel à un professionnel.
Même s’il est vrai que cela ne met pas toujours à l’abri de quelques déconvenues, vous mettez tout de même bien d’avantage de chance de votre côté.
Bien entendu, même très compétent, un professionnel reste un humain, et lui non plus n’est pas faiseur de miracles.
Mais ses connaissances et son expérience sont un atout indéniable en termes de gain de temps et d’argent.

Question sous-sous :
1 professionnel compétent + 1 ou 2 produits / méthodes efficaces seront toujours moins chers que 6 ou 7 produits différents sans garantie de résultats.

 

 

Face à la ribambelle d’offres qui pullule de partout, pas facile de faire son choix et de trouver ce qui convient à son cas particulier.

1a2cbc75163313dcc8597b67bd8d94fbMais à moins de savoir remuer votre nez façon Samantha Stevens et de soigner une licorne, la méthode et le raisonnement seront sans aucun doute les armes les plus « magiques ».

 

 

licorne


Une réflexion sur “Abracadabraaa ! Problème, tu disparaîtras !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s